Historique du CSE

L’idée d’une structure promouvant les activités spatiales à l’École Polytechnique a vu le jour avec la promotion X2004. Sous l’impulsion de Thibault Gouache (X04) et du directeur général adjoint à la recherche, M. Michel Blanc, nait le *Centre Spatial Étudiant (CSE). Structure ayant pour but de développer les relations entre élèves, laboratoires de l’École et industriels. Deux laboratoires se lancent immédiatement dans l’aventure : le Laboratoire de Physique des Plasmas (LPP) et le Laboratoire de Météorologie Dynamiques (LMD). Deux laboratoires avec une grande expérience du milieu spatial scientifique.

Malheureusement cette structure reste en sommeil, bien que deux projets soient menés par les promotions X2008 et X2009. Respectivement sous l’impulsion de Mathieu Blanchard (X08) et Luc Darmé (X09), qui chacun structurent un Projet Scientifique Collectif (PSC) sur des problématiques spatiales. C’est alors que Luc Darmé propose à la promotion X2010, fraîchement arrivée sur le plateau, de répondre à l’appel d’offre du projet de CubeSat européen QB50. C’est là l’impulsion nouvelle qui va faire renaître le CSE de ses cendres : un groupe d’élèves se forme sous la direction de Grégoire Bonnat (X10), le PSC pour répondre à l’appel d’offre est reconnu par la Direction des Études, les laboratoires acceptent de soutenir l’initiative. Ce projet de grande ampleur, demandant savoir-faire, financements et investissement des élèves, est depuis le lien fédérateur du CSE. Face au défi que représentent la construction et le financement d’un CubeSat dans un contexte complexe de projet européen, le CSE s’organise sous la direction de Vivien Croes (X10). Les bases administratives, une esquisse des missions et une première vision à long terme sont posées. Dès lors la structure devient mixte, à la croisée des élèves, des laboratoires et de l’École. Après avoir obtenu le soutien de cette dernière, le centre se tourne vers le CNES et les industries pour soutenir ses projets, nouer des partenariats, élargir ses activités.

L’originalité et l’ambition de cette initiative étudiante surprennent mais grâce au soutien de M.Yannick d’Escatha, alors président du CNES, ainsi que de Thalès Alenia Space les débuts du Projet X-CubeSat sont assurés. Avec la promotion X2011 les projets spatiaux se multiplient et se diversifient et les activités du binet AstronautiX renaissent. Le projet de CubeSat est depuis lors transmis de promotion en promotion. En 2013, confirmant son soutien au CSE, le Directeur Général de l’École nomme Alain Hilgers premier administrateur du CSE. Il est chargé de mettre en place une structure pérenne pour le Centre, définissant ses statuts, ses missions et ses besoins. Il est pour cela entouré d’un bureau exécutif composé de Gérard Auvray et François Danis (chefs de projet), Florian Marmuse (X2012 coresponsable du CSE, représentant des élèves), et Eodardo Cucchetti, président du binet AstronautiX.